Après le 2ème tour de l'élection présidentielle

Image de l'article.

Après le 2e tour de l’élection présidentielle

L’important et l’essentiel

Le FN est battu.

Le message de  la CGT appelant à  « faire barrage à l’extrême droite et à lutter pour le progrès social et la démocratie » a été entendu par les salariés et retraités.

Ajoutons, un peu excédés tout de même, que nous n’avons que mépris pour tous les donneurs de leçons qui souvent se confondent avec les donneurs d’ordre.

Ils sont venus, beau costume, belle cravate et belle montre, nous dire que c’était l’heure de voter selon leur conscience qui est d’abord et avant tout la conscience de leur classe ou de leur caste sociale.

La CGT est pour le débat démocratique, elle refuse et refusera toujours les invectives et les sommations.

Qui, plus que la CGT, sait que l’autoritarisme, le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie, l’anti féminisme et l’homophobie ont de tout temps conduit les sociétés dans la régression et la répression sociales, vers des divisions fratricides qui ne profitent qu’aux possédants.

Front populaire, Résistance, Libération, guerres coloniales, Mai 68, 1995, etc., il suffit de relire l’histoire de France pour savoir de quel côté s’est toujours situé le syndicalisme de lutte de classes.

Et puis, il faudrait avoir une mémoire de poisson rouge pour oublier qu’il y a quelques mois à peine, deux lois nous furent imposées par le 49-3 (le nec plus ultra en matière de démocratie !) dont une porte le nom du nouveau président de la République, qui nous a aussi promis quelques mesures antisociales funestes à coup d’ordonnances.

Des larmes et du sang.

Le FN est battu. Le plus important a donc été fait. L’essentiel reste à faire car le ventre est encore fécond d’où est sortie la bête immonde. Ce ventre, c’est certes celui des sordides calculs politiciens, mais c’est avant tout celui du CAC 40, du profit, des inégalités, du mépris pour les petites gens, pour les salariés, les retraités, les chômeurs...

Ceux qui espéraient que la défaite du FN mettrait un peu de plomb dans la tête du représentant de l’Europe des banques et du grand capital vont malheureusement vite redescendre sur terre.

Les paris sont ouverts.

Il va falloir se mobiliser, se rassembler et lutter.

Lutter pour gagner des avancées sociales, pour que les retraités puissent vivre dignement leur retraite.

Vivre dignement, vivre Mieux/Vieux comme le revendique notre affiche, est-ce vraiment trop demander ?

On nous aura demandé de voter pour éviter le pire ou pour le moindre mal, le moins pire mais est-ce vraiment ainsi que se construit l’avenir d’un pays ? 

Surtout lorsqu’on a l’impression que l’on nous écrit le même mauvais scénario du même mauvais film financé par les mêmes mauvais producteurs à chaque élection.

L’histoire sociale nous rappelle utilement que rien ne nous a jamais été octroyé, que seule l’action peut imposer une autre orientation économique et sociale.

Pour cela, la CGT est disponible.

Notre syndicalisme a toujours été un des acteurs essentiels du mouvement d’émancipation sociale.

Donnez de la force à vos luttes et à vos espoirs, rejoignez la CGT...

Richard Vaillant le 7 mai 2017

Secrétaire du Syndicat des retraités de Chaumont

 

Mis en ligne le 10 mai 2017  |  Dernière mise a jour 10 mai 2017