Journée d'étude INDECOSA CGT

Image de l'article.

Journée d’étude INDECOSA-CGT

Jeudi 20 avril 2017

Accès aux soins :

Quelles propositions pour réduire les inégalités d'accès aux soins ?

Le 6 septembre 2016, l’institut IPSOS publiait une étude commandée par le Secours Populaire. Elle faisait état d’une montée importante de la pauvreté.

Les conséquences directes les plus visibles étaient marquées par le renoncement à se soigner.

Selon Richard Beninger, Secrétaire Général du Secours Populaire : « la moitié des personnes à revenu modeste renonce à des lunettes, à des soins dentaires, à consulter des spécialistes ».

A cela s’ajoute une inflation des nouveaux traitements, en particulier les anticancéreux.

Cela représente un vrai danger à terme pour garantir l’égalité d’accès aux soins notamment si la sécurité sociale décide de ne plus prendre en charge l’intégralité de ces traitements.

L’accès aux soins est aussi menacé par un renforcement des inégalités territoriales.

Dans une autre étude publiée récemment on constate qu’entre 2012 et 2016 l’accès géographique aux médecins généralistes (moins de 30 minutes du domicile) s’est dégradé pour plus d’un quart de la population.

Pire encore, l’accès aux spécialistes a diminué. 38 % de baisse pour les ophtalmologistes, 40 % pour les pédiatres, et jusqu’à 59 % pour les gynécologues.

L’offre de soins libérale est principalement insuffisante dans les zones rurales et montagneuses.

Mais à ces déserts médicaux il faut rajouter les déserts médicaux des villes, qui eux sont d’un autre ordre.

En effet, si on cherche à se soigner sans dépassement d’honoraires, c’est plus de 8 Français sur 10 qui n’ont pas suffisamment d’ophtalmologistes ou de gynécologues autour de leur domicile.

L’offre de soins dans les hôpitaux n’est pas mieux lotie avec le renforcement de l’ambulatoire et la multiplication de fermeture d’établissements de proximité…

Pour bien appréhender tous ces enjeux liés à l’offre de soins il nous a paru essentiel de proposer une journée d’étude.

Au cours de cette initiative des représentants d’associations, des professionnels de santé, des élus, des usagers témoigneront de leurs vécus et de leurs ressentis. Partant de cette expérience partagé nous tenterons d’élaborer ensemble des propositions alternatives à la dégradation de l’offre de soins.

Programme de la journée
Début des travaux : 9h
Bourse de travail 29, boulevard du Temple
Salle Eugène Henaff
75003 Paris

I) Etat des lieux de l’offre de soins

1) Rapport du défenseur des droits du 20 mai 2015 « sur les inégalités en matière de santé et de recours aux soins ».
2) Les conséquences de la nouvelle protection universelle maladie
(PUMA) (Jean-Michel CANO).
3) Menaces sur l’accès aux traitements innovants (Gilles Hellier, responsable Fédéral FNIC-CGT).
4) La médecine générale et son inégale répartition sur le territoire
(Docteur Julien Blain).
5) L’offre de soins à l’hôpital face aux coupes budgétaires (Agent hospitalier du 93).
6) Témoignages d’usagers.

II) Propositions et perspectives

1) Centre de santé et réseau mutualiste.
2) Proposition de lois (Numerus clausus, affectation des jeunes médecins sur le territoire).
3) Maisons de santé : avantages et inconvénients.
4) Interventions des structures la CGT : UCR, UD, URIF.
5) Les propositions d’INDECOSA-CGT.

L’ordre du jour est susceptible d’être modifié partiellement, en effet nous sommes dans l’attente de confirmations d’intervenants.

Lien sur fichier en PDF : 
 

Mis en ligne le 11 avril 2017  |  Dernière mise a jour 11 avril 2017