Déclaration UD CGT de paris

Image de l'article.

Union des syndicats CGT de Paris
85 rue Charlot 75140 PARIS cedex 03
Téléphone : 01.44.78.53.31
Télécopie 01 48 87 89 97
Courriel : accueil@cgtparis.fr  www.cgtparis.fr
CCP 27 46 74 P Paris

Déclaration adoptée par le 19 e congrès de l’UD CGT Paris (8, 9 et 10 novembre 2016) à l’attention des Organisations du CCN de la CGT et des syndicats CGT de Paris.

La répression contre le mouvement social, et notamment contre les militants CGT, a connu une aggravation tant par la quantité que par l’intensité.

Cette répression n’est évidemment pas déconnectée de la multiplication des lois et mesures sécuritaires (Loi renseignement, loi anti terrorisme, état d’urgence,...) qui ont suscité nombres de réactions.

La CGT n’a pas été en reste. Il faut saluer ici, le travail effectué par les camarades du syndicat CGT Police Paris et le syndicat CGT de la Préfecture de Police de Paris.

Dans un contexte difficile, l’analyse précieuse et  les positionnements courageux pris par ces syndicats, et repris à son compte et à juste titre par l’UD CGT Paris, ont été plus que nécessaires à l’ensemble des organisations de La CGT et au delà.

Porter la question d’une police, véritable service public au service du peuple et non du pouvoir, ce n’est pas anodin dans la période où les populismes de tous bords surfent sur des vagues nauséabondes, pour ne pas dire fascistes.

Des manifestations de policiers, soi-disant spontanées, se déroulent depuis plusieurs semaines.

Elles portent notamment la revendication de la « présomption » de légitime défense pour les policiers.

Il est inadmissible que la Fédération CGT Police appelle à participer à ces rassemblements.

Le Congrès condamne fermement les agissements et positionnements de la Fédération de la Police qui, non contente d’exclure 3 syndicats (dont celui de Paris) et son Union Fédérale des Retraités, défend la «présomption » de légitime défense pour les policiers et la remise en cause des décisions de justice.

Le Congrès des Syndicats de Paris réaffirme la légitimité du Syndicat CGT Police Paris et de ses militants.

Sans attendre, notre confédération et le congrès ne peuvent laisser faire et doivent s’engager à soutenir nos camarades qui sont aujourd’hui gravement menacés dans leurs activités syndicales du fait des agissements et positionnements de cette Fédération.

Le 10 novembre 2016

Lien sur fichier en PDF : 
 

Mis en ligne le 18 novembre 2016  |  Dernière mise a jour 18 novembre 2016