20 juin 1936 les congés payés

Image de l'article.

Festivités et débats avec l'UCR-CGT et LSR


Huit décennies après l’avènement des congés payés, six retraités sur dix ne partent pas en vacances.

L’organisation syndicale et la fédération associative s’unissent pour un anniversaire festif et revendicatif.

Le 20 juin 1936 paraissait le décret d’application instaurant en France la légalisation des congés payés.

Un élan de revendications

La victoire du Front populaire aux élections législatives du 3 mai 1936 provoqua un élan de revendications chez les travailleurs.

Ils lancèrent un mouvement de grève et d’occupation d’usines à travers toute la France : les « grèves joyeuses », impliquant près de 2 millions de travailleurs.

Paralysant tout le pays, elles entraînèrent l’ouverture de négociations avec le patronat sous la tutelle du nouveau gouvernement Blum.

Elles aboutirent tout d’abord aux Accords de Matignon (nuit du 7 au 8 juin), puis à la création des congés payés.

Nombreuses conquêtes sociales

Cette révolution culturelle accompagnait de nombreux acquis sociaux, en particulier la semaine de 40 heures.

Congés payés et bien plus

Fixés à quinze jours à l’origine, les congés payés minimum obligatoires se sont allongés au XXe siècle par l’action législative : de deux semaines en 1936, ils passent à 3 en 1956, puis à 4 en 1969 et enfin à 5 semaines en 1982.

L’existence des congés payés a également entraîné progressivement l’adoption d’une série de mesures sociales ou d’initiatives privées visant à les favoriser :

•Généralisation des réductions annuelles sur les chemins de fer

•Création d’un ministère du Tourisme

•Création d’organisations culturelles populaires

•Promotion des colonies de vacances par les entreprises

•Développement des bains de mer

Tous à l’Ile de Ré

80 ans plus tard, il est bon de se rappeler que cette avancée sociale que nous devons à nos aînés est le fruit des luttes.

L’UCR-CGT et LSR ont lancé l’idée de commémorer ensemble les 80 ans des congés payés les 13 et 14 octobre 2016.
 

Au programme de la manifestation

• Des tables rondes en présence de Philippe Martinez, secrétaire général de la Cgt, avec 3 thèmes : droit aux vacances, droit au repos ; la solidarité aujourd’hui ; évolution de l’histoire de 36 à nos jours.

• Une vaste exposition de l’IHS retraçant les grandes conquêtes sociales

• Un spectacle, des chants

• Des activités sportives le vendredi

• Un bal populaire pour clôturer la soirée du jeudi

Par ailleurs, il sera proposé aux participants diverses formules de séjour pour profiter du tourisme local entre le 8 et le 15 octobre 2016.

Notre ambition est de réunir 800 à 1 000 personnes.

Alors retenez bien ces dates.

Michel DENIEAULT

Lien sur fichier en PDF : 
 

Mis en ligne le 16 mai 2016  |  Dernière mise a jour 16 mai 2016