Quelles réponses aux attentats terroristes

Image de l'article.

Quelles réponses aux attentats terroristes ?

Montreuil, au siège de la CGT, militants, dirigean ts et personnels administratifs observent une minute de silence, comme dans l'ensemble du pays en hommage aux victimes des attentats de Paris.

A Versailles le président François Hollande présentait ses propositions à l'ensemble des parlementaires.

Lundi après-midi François Hollande s'est exprimé devant tous les parlementaires, réunis en Congrès à Versailles.

C'est la deuxième fois seulement de l'Histoire que le Congrès est convoqué.

Nicolas Sarkozy, alors président de la République, avait réuni le Congrès après une révision de la Constitution en 2009.
 

Moment solennel donc à la mesure des événements terribles qui ont frappé la capitale.

Le président a lancé un appel à l'unité nationale face au terrorisme, annoncé le renforcement des moyens et des forces de sécurité, que son prédécesseur avaient réduit en supprimant 12 000 postes de fonctionnaires de police, il a fait part également de sa volonté de relancer le processus de concertation politique et indiqué qu'une réunion se tiendrait prochainement avec les présidents russe et américain.

Le Conseil de sécurité de l'ONU devrait être saisi. Toutes choses attendues et partagées par l'ensemble des parlementaires et de nature à rassurer les Français.
 

"Aller au-delà de l'urgence"

Le président a par ailleurs déclaré qu'il souhaitait aller "au-delà de l'urgence" et engager une réforme de la Constitution pour adapter les régimes d'exception aux formes nouvelles des menaces et des actions terroristes "sans compromettre l'exercice des libertés publiques".
 

Parmi les mesures envisagées pour assurer la sécurité, il s'est montré disposé à adopter des propositions formulées par la droite, ce qui comporte le risque évident de renforcer le tournant sécuritaire que veulent imprimer au pays les formations de droite et d'extrême droite.
 

Continuer la guerre ou rechercher la paix ?

Il a corrigé quelque peu le discours de son Premier ministre en déclarant que "nous ne sommes pas engagés dans une guerre de civilisation" tout en répétant que la France était en guerre.

Ce qui n'est pas sans poser de problème, de l'avis de nombreux spécialistes, militaires, chercheurs ou encore pour Dominique de Villepin, qui considère qu'il s'agit d'une erreur et qu'il faut privilégier le processus diplomatique. Intensifier les opérations de guerre classique, tels que les bombardements auxquels a procédé l'armée Française ces deux dernières nuits, ne peut selon lui et d'autres qu'aggraver la situation en faveur des terroristes de Daesh.

De fait, l'intervention en Irak des Etats-Unis qui a généré un chaos sanglant sur lequel Daesh a pu se développer ou les différentes interventions de la France en Lybie ou au Mali, n'ont rien résolu.

Bien au contraire elles créent un climat propice au terrorisme.
 

Quelle alternative ?

S'attaquer aux sources de financement et d'approvisionnement en armes de Daesh est assurément bien plus efficace, mais pour cela il faudrait mettre en cause les alliés des USA et de la France que sont l'Arabie Saoudite et le Qatar, et porter atteinte au commerce des marchands d'armes.

Il faudrait priver les terroristes d'un soutien et même d'une neutralité compréhensive parmi les populations musulmanes, qui subissent depuis une décennie les pires agressions, l'exclusion et les discriminations voire des humiliations dans les pays occidentaux.
 

Ce sont bien des objectifs politiques, nourris de solidarités et de concertations diplomatiques, assortis de mesures de sécurité et même militaires si nécessaire, mais d'abord politiques, qui doivent structurer les initiatives du gouvernement de la France.

Rechercher la Paix et non pas proclamer la guerre.

Car la guerre justifie certes les actions contre le terrorisme mais conforte également celles des terroristes.

La recherche de la Paix peut rassembler les Français de toutes origines et de toutes religions.

Pas la guerre.

Pascal Santoni

 

Mis en ligne le 19 novembre 2015  |  Dernière mise a jour 19 novembre 2015