Retraités et salariés ensemble le 5 décembre

Image de l'article.

Retraités et salariés ensemble le 5 décembre

Des délégations de retraités de tous les départements se retrouveront à la Bourse du Travail de Paris, à l’appel des 9 organisations de retraités, pour rendre compte de la situation des retraités à la veille d’une nouvelle prédation sur leur pouvoir d’achat en 2020.

Le 5 décembre ils se joindront aux salariés actifs pour défendre l’avenir des retraites et leurs conditions de vie.

Le gouvernement s’efforce de convaincre les retraités actuels qu’ils ne sont pas concernés par la réforme des retraites engagée à l’initiative d’Emmanuel Macron.

On comprend bien pourquoi : il redoute la mobilisation des retraités le 5 décembre avec l’ensemble des salariés et des jeunes, à l’appel des organisations syndicales, CGT, F0, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, FIDL, MNL, UNL, UNEF.

La réforme des retraites et les retraités

Le régime Français des retraites par répartition a fait la preuve de son efficacité et de la solidarité entre actifs et retraités, notamment en période de crise.

Pourquoi en changer ?

L’équité ?

L’argument est assené régulièrement : les régimes spéciaux dont bénéficient certaines catégories de salariés seraient trop favorables.

Mais en réalité les régimes principalement visés ne concernent que 3 % de la population active !

Et ils correspondent à des particularités et des conditions de travail qui justifient un régime spécial. Appliquer le même régime à des situations de travail différentes ne favoriserait pas l’équité mais constituerait autant d’injustices.

Et pourquoi ne pas améliorer le régime général pour plus d’équité au lieu de réduire le pouvoir d’achat des pensions ?

Leur objectif : réduire le niveau de toutes les pensions

Comment croire Emmanuel Macron quand il prétend que le régime de retraite à points serait plus favorable, quand on voit l’acharnement qui est mis à réduire les pensions actuelles !

Candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron avait pris l’engagement de protéger le pouvoir d’achat des retraités.

En trois ans le pouvoir d’achat des retraités dont le revenu est inférieur à 2000 € a baissé de 2,3 % et celui des retraités dont le revenu est supérieur à 2000 € de 5 %...

Toutes les projections réalisées de la réforme à points conduisent au même constat : une régression du niveau de quasiment toutes les pensions.

Et peut-on imaginer la coexistence de deux régimes de retraite, un régime par répartition et un régime à points ?

Les gouvernements futurs auront beau jeu, toujours au nom de l’équité de justifier l’abandon de notre régime actuel.

Ensemble le 5 décembre pour un régime de retraite solidaire

Les retraités sont soucieux de l’avenir de leurs enfants et petits enfants, à la possibilité pour eux d’avoir un emploi et une retraite décente.

La réforme envisagée réduira leurs droits. Cette réforme envisage même de reporter l’âge donnant accès à une pension de réversion à 62 ans !

Il faut stopper cette entreprise de régression générale du pouvoir d’achat et des conditions de vie au travail et à la retraite.

Six organisations de retraités appellent les retraités à se joindre a la journée d’action et de manifestations du 5 décembre.

C’est l’occasion pour les retraités actuels et futurs de défendre leur pouvoir d’achat et de manifester leur solidarité avec les salariés.

Saisissons-la et soyons nombreux ce jour là à exiger des réformes, non pas contraires mais conformes à nos attentes.

L'UCR CGT

Le tract de l'UCR CGT pour le 5 décembre (PDF)

Le tract de l'UCR CGT pour le 5 décembre (Word)

Le communiqué des 9 organisations de retraités sur la réforme des retraites

 

Mis en ligne le 22 novembre 2019  |  Dernière mise a jour 22 novembre 2019