Aux canaux la lutte paie

Image de l'article.

AUX CANAUX* - LA LUTTE PAIE, DES EMPLOIS SERONT ENFIN CRÉÉS !



AVEC LE SYNDICAT DES EAUX DE LA VILLE DE PARIS, LA LUTTE A PERMIS LA CRÉATION DE 10 POSTES SUPPLÉMENTAIRES !
   

Le 29 mai 2018, la direction du syndicat des eaux était reçue à la DRH afin d’aborder une nouvelle fois les dysfonctionnements de service ainsi que la grande difficulté dans laquelle les agents se trouvent à la veille d’effectuer de grands travaux sur les canaux, notamment dans le cadre de la préparation des jeux Olympiques.

Quels sont donc les problèmes à l’ordre du jour qui ont conditionné de nombreux arrêts de travail ces derniers mois, à l’appel du syndicat des eaux CGT de la Ville de Paris ?

D’une part le manque d’effectifs éclusiers et d’autre part l’absence d’évolution de carrière claire pour les agents, et notamment l’absence du cadre d’avancement de carrière que représente le TSO, technicien services opérationnels des canaux, qui reste à créer.

1) Concernant les effectifs éclusiers, la CGT demandait depuis plus d’un an l’ouverture d’un concours éclusier car, à ce jour, 5 postes seulement sont à pourvoir et ce chiffre devrait passer à 7 postes en fin d’année, ce qui crée une grosse désorganisation au niveau des équipes d’éclusier.

Après de longues heures de négociations, la DRH s’est engagée à ouvrir un concours pour 10 postes avec une liste complémentaire de réserve. Le concours devrait avoir lieu en janvier 2019.

Pour pallier l’urgence, nous avons obtenu le recrutement, dès maintenant, de 3 agents par le biais de la mobilité interne.

2) Concernant le TSO, la DRH n’est toujours pas disposée, pour l’instant, à nous donner satisfaction bien que les missions des chefs de poste entrent dans la catégorie de ce grade ; c’est pourquoi notre organisation syndicale ne peut se satisfaire de cette réponse et continuera le combat avec les personnels pour obtenir, comme d’autres professions de la Ville de Paris, satisfaction sur cette revendication.

Enfin, sur les effectifs d’adjoints techniques de l’atelier de Pantin et d’entretien des espaces verts, la DRH propose un recrutement par voie interne et externe sur présentation de CV, avec possibilité d’une déprécarisation si l’agent est sous contrat.

Ces avancées sont le fruit d’une mobilisation sans faille de l’ensemble des agents des écluses, des canaux Saint-Martin, Saint-Denis et de l’Ourcq.

Bien sûr notre vigilance restera au plus haut niveau, dans l’attente de l’arrivée des nouveaux agents.

Le syndicat CGT des eaux de la Ville de Paris

Lien sur fichier en PDF :

CANAUX - LA LUTTE PAIE, DES EMPLOIS SERONT ENFIN CRÉES !


Syndicat C.G.T. des Eaux de la Ville de Paris.


 

Lien sur fichier en PDF : 
 

Mis en ligne le 24 juin 2018  |  Dernière mise a jour 24 juin 2018